Pendant la période soviétique, les enfants handicapés mentaux ont été considérés comme les tares de la société et ont été isolés dans des établissements fermés.
Malheureusement aujourd’hui encore, 26 ans après l’indépendance de l’Arménie, un grave problème pédagogique et matériel persiste pour le développement intellectuel de ces enfants. En août 2010, un groupe des jeunes suisses se sont rendus en Arménie pour participer à la colonie de vacances organisée par la fondation Miassine et en même temps de participer au chantier de l’école.

Les étapes du projet
- La réfection de la ludothèque et des bancs d’extérieur
- Achat et installation du matériel
 - Formation d’animateurs et échange avec des jeunes suisses  

Cette pièce est devenue un endroit ou les enfants peuvent non seulement jouer, mais aussi y lire des livres de contes, d’avoir des projections de films, de dessins animés, d’écouter de la musique.